La oblongue cadence de paire décennies de Sequans Communications prend fin derrière son acquêt par Renesas Electronics. Au catégorie de cette cadence, le importateur de vermine de abouchement basé à Paris, en France, a expérience une contrôle de refroidissement pendante postérieurement l’décadence du marché du WiMax et les turbulences qui ont continu lorsqu’il a arrivé à se refaire sur le marché de l’IoT cellulaire.

Ce n’est éventuellement pas un particularité si l’un des capitaux fournisseurs de MCU acquiert Sequans ; la communauté envisage des garçon étroits derrière des usines de MCU qui pilotent singulièrement des conceptions IoT. Il a même cédé un collaboration derrière STMicroelectronics il y a un duo de années.

Emblème 1 Sequans considérait le MCU puis un morceau constituant proche de ses vermine de connectivité comme l’IoT cellulaire.

Renesas n’a arrêté d’redoubler son porte-monnaie de semi-conducteurs en croyant le modèle de « progrès par acquêt » lancé par le titanesque des réseaux Cisco parmi les années 1990. Désormais, il vise à se enjoliver parmi l’IoT cellulaire comme répliquer à la requête de compteurs intelligents, de systèmes de continu des crédits, de maisons intelligentes, de villes intelligentes, de véhicules connectés, de réseaux d’attaque sinon fil fixes et d’appareils informatiques mobiles.

Il convient de signaler ici que les paire entreprises travaillent en entière aide depuis 2020 comme inspirer des solutions qui combinent les processeurs embarqués et les produits frontaux analogiques de Renesas derrière les chipsets sinon fil de Sequans comme les applications IoT massives et à ample tend. Georges Karam, architecte et PDG de Sequans, croit fortement en l’intégration des vermine de connectivité 5G/4G parmi un biotope MCU alors ample comme dépêcher l’ralliement de l’IoT cellulaire.

Emblème 2 Georges Karam, vieillot d’Alcatel, a appuyé Sequans Communications en 2003.

Du WiMAX à l’IoT cellulaire

Georges Karam et une état-major d’experts en technologies de abouchement d’Alcatel et de Pacific Broadband ont appuyé Sequans en beaucoup que communauté de vermine comme s’envoyer au marché WiMAX en 2003. En 2011, pendant la communauté est devenue confirmée, elle-même s’réalisait imposée puis un maître du marché WiMAX. Et comme, la bref de la technologie WiMAX a éclaté et la grammaire 4G basée sur la technologie cellulaire LTE (Élevé Term Evolution) en est ressortie brutalement triomphatrice.

“Nous-même totaux redevenus une conte startup sinon effet ni marché”, a sincère Karam. Climat EE. À cette vieillesse, la communauté a décidé de se détourner sur le marché des vermine à modem buté LTE cependant. De alors, Sequans a embelli de surnager à l’circonvolution du marché des smartphones et a préférablement arrivé à arranger des vermine de modem monomode LTE cependant comme les appareils de occurrence équivalents que les routeurs domestiques, les routeurs portables et les tablettes.

Après coup, c’réalisait une autorisation habile. Des acteurs infiniment alors obligatoires – Broadcom, Renesas Agile et ST-Ericsson – ne pouvaient pas mesurer derrière Qualcomm sur le marché des smartphones LTE multimodes et ont été contraints d’abjurer foncièrement le terrain des modems. Pourtant, les problèmes de Sequans ne se sont pas arrêtés là, car le marché de l’IoT cellulaire a continué d’devenir.

Réunion d’extérieur, les technologies étendues à simple exposant (LWPA) équivalentes que LoRa, Sigfox, Ingenu et d’changées ont arrivé à diriger le marché de l’IoT en utilisant des fréquences sinon acte. Puis, l’usine cellulaire a riposté derrière de nouvelles standards IoT équivalentes que Cat-0, Cat-M1/Cat-M/LTE-M et NB-IoT/Cat-M2. Et Sequans devait insister à placer parmi les nouvelles itérations des standards IoT cellulaires comme sauvegarder son hâtif sur le marché.

Il y a eu de la sorte des percées. En 2014, Sequans a présenté Calliope, le antécédent jeu de vermine de sorte 1 (Cat 1) optimisé comme l’IoT au monde. Puis, en 2016, il a dénudé Monarch, la lauréate dénouement monopuce LTE-M/NB-IoT au monde basée sur la grammaire à tend entière 3GPP Release 13.

schématique 3 Monarch a été la lauréate dénouement à daphnie buté comme les conceptions IoT basées sur LTE. Commencement : Séquans

Monarch est devenu la daphnie inéluctable du terrain comme les solutions IoT basées sur LTE. Puis, son continu, Monarch 2, incorporait une calme intégrée de la sorte qu’un MCU intégré derrière nouveauté capteur-hub et microprocesseur oral intégré.

Le bébé Qualcomm dépouille

“Nous-même moi-même considérons puis un” bébé Qualcomm “” sur le marché de l’IoT cellulaire “, a sincère Karam. Climat EE en 2019. “Capital sûr, il y a une exorbitant dissemblance parmi la rasé de nos usines, toutefois moi-même connaissons la technologie et moi-même comprenons pardon spéculer sur le marché cellulaire tant que Qualcomm.”

Avec Qualcomm, Sequans a histoire témoignage de résilience entier en traversant une cyclone technologique postérieurement l’hétéroclite. Et trouvant un bébé Qualcomm, il réalisait trop défiant de ne pas prendre une conflit parmi le marché des smartphones LTE conquis par le large Qualcomm.

Au comble, Sequans est approximativement devenu similaire de silicium comme l’IoT cellulaire. Ici, la empêchement levée à l’admission parmi le terrain de l’IoT cellulaire a joué à l’privilégié de Sequans, et c’est céans parmi les mains sûres de Renesas. Collant au opportunité où le explosion à l’coupure de la 5G et de l’IoT est en vue, des poches profondes de Renesas pourraient soutenir le silicium de Sequans à redoubler son hâtif parmi les applications IoT massives équivalentes que les systèmes de chez-soi pertinente de la sorte que parmi l’IoT à ample tend prêtre des applications industrielles haussé de série.

Ballant ce température, en encaissant ce initial de l’IdO cellulaire, Renesas consolide son direction comme innover un titanesque de l’usine des semi-conducteurs. Et, cependant que la communauté japonaise de semi-conducteurs s’empare de cette comptoir aguerrie, elle-même met autant la pogne sur de contourné talents de génération parmi le possession du silicium de abouchement.

Intime joint

  • Sequans enfonce le SoC MAC/PHY
  • Sequans : la startup qui a fréquent
  • Sequans se débuté puis “Small Qualcomm”
  • Conférence comme la connectivité IoT basée sur la cavité
  • Sequans obtient un paiement de 50 millions de dollars comme concerter la quotidien de voie 5G

La parution Sequans de Renesas achète des balises MCU parmi l’IoT cellulaire est apparue en antécédent sur EDN.

By nsmaat